En 2013 la FRAPNA avait obtenu l’annulation auprès du tribunal administratif du permis de construire du télésiège du Clapier et du permis d’aménagement du domaine skiable sur la station du Collet d’Allevard.
En 2015 un projet alternatif voit le jour par le remplacement du télésiège des Plagnes, comme le préconisait la FRAPNA.


Mai 2017 :

GRENE a pu constater que le nouveau télésiège de Claran a été réalisé, conforme à nos souhaits.

Mars 2016 :

GRENE s’associe à la FRAPNA et souhaite voir aboutir le projet qui est conforme aux préconisation faites depuis le début (document en pièce jointe).

 

Décembre 2015  :

La DREAL a donné le 29 décembre un avis sur la qualité de l’étude d’impact et sur la prise en compte de l’environnement pour cette opération (document en pièce jointe).

« Elle recommande (entre autre) la pérennisation de l’observatoire de l’environnement et de la biodiversité qu’il est
proposé de mettre en place sur la station, eu égard à la pertinence de cette mesure d’accompagnement
compte tenu de l’importance des enjeux environnementaux du secteur. »

 

Avril 2015  :

Un projet alternatif à l’équipement du vallon du Clapier est lancé par le SIVOM du Collet d’Allevard. Le projet est le remplacement du télésiège actuel, quasiment au même endroit.

Un problème se posait du fait de la présence d’une zone humide (tourbière dont la partie la plus importante se situe au nord du tracé) et d’un lac à proximité des nouveaux pylônes. Un déclassement du lac est envisagé par une modification du PLU, la DREAL étant d’accord (enquête publique du 19 mai au 19 juin).

Le SIVOM compte mettre en place un observatoire de la biodiversité afin d’appréhender tous les enjeux environnementaux sur un large périmètre autour de la station. Un comité de pilotage débattrait avant chaque projet sur la station. Les participants associés seraient : la LPO, Gentiana, les ACCA, la fédération de chasse, les associations de commerçants de super-collet, la FRAPNA et bien sûr les communes. Première réunion prévue le 2 juillet.

Le début des travaux est prévu pour août 2016 pour une mise en service en décembre 2016.

La FRAPNA est favorable au projet qui correspond aux préconisations qu’elle a toujours faites. Elle ne s’opposera pas au déclassement du lac dans la révision du PLU sous réserve de la prise en compte des enjeux naturalistes (présence d’espèces protégées).

 

Accéder à la carte complète de l'inventaire