L’entreprise ASCOMETAL a cessé ses activités au Cheylas en 2015 mais des déchets sous forme de poussières métalliques restent à l’abandon


Janvier 2017 :

L’entreprise ASCOMETAL a cessé ses activités en 2015. Pendant la période d’activité elle produisait des déchets sidérurgiques qui ont été entreposés chemin de l’Articol.
Une partie importante de ces déchets (environ les 2/3) ont été stockés dans des cellules étanches, recouvertes avec récupération des eaux de ruissellement. Toutefois l’autre partie est restée à l’abandon, soumise au ruissellement, au vent et  à l’infiltration ce qui est contraire aux prescriptions techniques applicables à l’entreprise ( A.P. du 06/08/2012)). Les déchets sont stockés à proximité immédiate d’une chantourne qui se déverse dans l’Isère

Accéder à la carte complète de l'inventaire

Fichiers à télécharger  
A.P. 06/08/2012