Grignon : une opportunité pour l’objectif « Zéro Artificialisation Nette » des sols ?


Novembre 2021 :

GRENE s’est associé au collectif citoyen « Les p’tits tissages », à l’origine de la manifestation du 17 avril dernier, pour étudier une stratégie de défense des terrains agricoles de Grignon.

L’autonomie alimentaire est aujourd’hui au cœur de la lutte contre le changement climatique, alors qu’actuellement la France n’est plus autosuffisante. Il faut donc sauvegarder nos terres  et y développer une agriculture répondant prioritairement aux besoins de la population locale. Cette nécessité est particulièrement évidente dans le Grésivaudan où les surfaces agricoles sont restreintes et la demande forte.

Certes le Grésivaudan a une vocation de relocalisation industrielle du fait de son passé et de sa dynamique actuelle, mais cela doit se faire avant tout sur les nombreuses friches industrielles existantes et à venir, et non pas au détriment des terres agricoles. Grignon est une occasion exemplaire de redéfinir la stratégie d’utilisation de nos sols.

 

Mai 2021 :

Le 17 avril 2021 un rassemblement citoyens a eu lieu sur les terres de Grignon à Pontcharra pour marquer l’opposition à un projet de Zone d’Activité Économique (ZAE)

La Communauté de Communes a en effet approuvé en décembre 2019 le lancement de la création de cette ZAE sur 7,8 hectares, et engagé en novembre 2020 l’achat de 2 hectares appartenant à la commune de Pontcharra.

Les parcelles agricoles concernées sont classées à urbaniser de longue date. Mais n’est-ce pas le moment de remettre en question des décisions anciennes, au moment de la discussion de la loi Climat dont notamment l’objectif  « Zéro Artificialisation Nette des sols (ZAN) » ?  Nous avons aujourd’hui besoin d’une agriculture maraîchère de proximité. De jeunes agriculteurs sont à la recherche de terrains pour la développer. L’agriculture locale privilégiant le maïs et le noyer ne leur laisse pas de place pour s’installer. L’existence de terrains agricoles disponibles à proximité immédiate de Pontcharra n’est-elle pas l’occasion d’infléchir la politique actuelle d’utilisation sinon de gaspillage des sols ?

Il est temps de faire preuve d’imagination pour mieux gérer les terres déjà artificialisées, et mieux utiliser les espaces agricoles qui nous restent.

 

 

Accéder à la carte complète de l'inventaire


L'association GRENE est membre de FNE Isère

FRAPNA Isère