Les antennes se multiplient en prévision de la 5G. Un projet sur St Nazaire les Eymes est l’occasion de poser la question au niveau du Grésivaudan.


Décembre 2021 :

Un bel exemple d’une mairie qui s’oppose au développement anarchique d’une antenne relais et qui obtient gain de cause : Bouygues Telecom recule

Extrait du dernier bulletin de Saint Nazaire les Eymes

Janvier 2021 :

La mairie de St Nazaire les Eymes a lancé une consultation sur un projet d’implantation d’antenne relais sur la commune. Il s’agit pour l’heure d’une antenne 4G, mais le développement du réseau d’émetteurs prépare à l’évidence celui de la 5G. Prévenu par un habitant, GRENE a répondu à cette consultation (lettre ci-contre) en demandant à la commune de donner un avis défavorable compte tenu des impacts environnementaux et sociétaux du projet :

– implantation sur une zone à vocation naturelle avec un fort impact paysager

– augmentation non maîtrisée du champ électromagnétique

Nous plaidons pour l’intensification du développement de la fibre comme moyen majeur pour assurer le trafic numérique. Avons nous vraiment besoin de la 5G ? Un moratoire est nécessaire au niveau de la communauté de communes pour construire un réseau numérique adapté à l’économie et à la société que nous voulons (article de FNE Isère ci-joint).

 

Accéder à la carte complète de l'inventaire


L'association GRENE est membre de FNE Isère

FRAPNA Isère