Les décharges sauvages se multiplient sur notre territoire. Il est nécessaire de les identifier et de les signaler aux mairies ou à tout autre acteur devant les prendre en charge


Régulièrement nous découvrons des décharges sauvages le long des chemins discrets de notre vallée. Pourtant les déchèterie sont ouvertes 7 jours sur 7 et accueillent gratuitement les particuliers. Les artisans payent ce service mais le facturent à leurs clients.

Les communes ont la charge de supprimer ces dépôts, certaines le font, d’autres mettent du temps à les résorber.

Cette page est destinée à suivre les sites que nous avons identifié et les suites qui sont données à nos alertes.

 

22 novembre 2018 : TENCIN

Le long de la voie de chemin de fer et de la véloroute :

 

Un peu plus loin toujours le long du même chemin :

 

22 novembre 2018: LE TOUVET

A proximité de la déchèterie et à côté d’un dépôt de plaques de fibrociment amianté :

 

8 novembre 2018 : LE TOUVET

A proximité de la déchèterie et à côté d’un dépôt de plaques de fibrociment amianté

Résorbée en moins d’une semaine après signalement à la mairie

 

1er novembre : CROLLES

Décharge récurrente pas très loin de la déchèterie de Crolles, au lieu dit « Pré Pichat », zone gérée provisoirement par le SYMBHI :

Résorbée par le SYMBHI en décembre 2018

bdr

 

25 octobre 2018 : DOMENE

A proximité de la gravière GRAZIANA sur les berges de l’Isère :

 

septembre 2018 : LA TERRASSE :

En dessous du pont de l’autoroute :

 

avril 2018 : TENCIN

Sur la rive gauche de l’Isère, zone gérée par le SYMBHI.

Le dépôt en cours de traitement est toujours présent

Résorbée par le SYMBHI en décembre 2018

 

Accéder à la carte complète de l'inventaire


L'association GRENE est membre de la FRAPNA Isère

FRAPNA