Une décharge sauvage mineure qui n’est pas rapidement éliminée se transforme très vite en une décharge très polluante. Il y a urgence à intervenir


Début octobre 2020 nous avions signalé à la mairie du Touvet la présence d’une voiture abandonnée et déjà un peu à l’état d’épave, en bordure de la route entre Le Touvet et Montabon. La mairie nous a informés que la gendarmerie était sur l’affaire et qu’il n’était pas possible d’évacuer le véhicule tant que l’enquête n’était pas terminée. Près de 4 mois plus tard, il semble que l’enquête ne soit toujours pas terminée car la voiture est toujours là. Mais hélas entre temps elle a brûlé ! D’une nuisance paysagère on est donc passé à une pollution atmosphérique importante.

Nous nous étonnons qu’un problème apparemment aussi simple mette autant de temps pour être résolu, au risque d’une forte aggravation.

 

 

Ce problème n’est pas isolé : depuis le printemps 2020 une voiture a été abandonnée sur la commune de Goncelin à proximité de l’Isère, puis brûlée à l’automne. Elle y est encore.

Après un contact avec les responsables des communes du Touvet et de Goncelin il nous a été expliqué que la gendarmerie devait conclure leurs enquêtes afin que l’élimination de ces épaves puisent être réalisées par les communes, semble-t-il. Nous espérons que ça se fera rapidement.

Accéder à la carte complète de l'inventaire


L'association GRENE est membre de FNE Isère

FRAPNA Isère