Dimanche 17 mai 2015 une fuite de gasoil à partir d’une cuve de 27000 l a eu lieu sur le site de l’entreprise de transport de passager Perraud.
Une quantité d’au moins 1000 l s’est répandue sur le site et une partie a rejoint les égouts qui se déversent dans une chantourne.


La société Perraud à Goncelin est une société de transport de passagers et se situe dans la zone artisanale de la Chandellière.

 

Nous avons rencontré mardi 19 mai, madame Messina, responsable du site qui nous a transmis toutes les informations et nous a montré le lieu où s’est produit l’accident.

 

Durant le long week-end de l’ascension une fuite a été détectée à l’entrée d’une pompe de distribution de gasoil destinée aux autobus.

Cette pompe est reliée à une cuve de 27000 litres.

La société en charge des réparations n’est pas intervenue immédiatement et dimanche le bac de rétention a débordé.

Plusieurs centaines de litres de gasoil se sont alors répandues sur le site, puis dans la rue, puis dans les égouts qui se déversent dans une chantourne.

En constatant les faits dimanche les responsables ont interrompu l’alimentation vers la pompe et les pompiers sont intervenus.

Une partie des polluants a été récupérée mais le sol a été largement contaminé. Cette pollution s’est arrêtée au débouché de l’égout sur la chantourne

Dès lundi la réparation a été faite et une société spécialisée dans la décontamination est intervenue.

 

On peut s’étonner que le bac de rétention de la pompe d’une capacité d’une centaine de litres ne soit pas relié au bac de rétention de la cuve et permette d’absorber toutes les fuites du système.

 

En peu de temps nous avons été confrontés à plusieurs pollutions importantes au fioul sur notre territoire : la colonie  Total au col du Barioz, le lac de Flumet à Allevard, et l’entreprise de transport Perraud à Goncelin. Nous avons eu connaissance de ces quelques cas mais combien d’autres sont passés inaperçus.

De nombreux particuliers sont équipés de cuves à fioul avec ou sans bac de rétention. En vieillissant ce sont de véritables bombes à retardement. Une législation plus contraignante s’impose et des contrôles sont nécessaires.

 

 

Accéder à la carte complète de l'inventaire