Une société suisse Hold SA a crée trois sociétés distinctes afin de réaliser trois centrales hydroélectriques avec barrages sur l’Isère sur les communes de La Buissières, Le Touvet et Tencin.
Ces trois projets n’en sont qu’un et nécessitent une étude environnementale.


Septembre 2017

En juillet 2017 trois demandes distinctes au cas par cas  d’implantations de centrales hydroélectriques présentés par trois sociétés différentes, SAS Hydro La Buissière, SAS Hydro Le Touvet, SAS Hydro Tencin et présidées par une même personne, ont été faites auprès de la DREAL .

Les trois centrales situés au niveaux des communes de La Buissières, du Touvet et de Tencin ont toutes les trois une puissance inférieurs à 4,5 MW mais ont une puissance cumulée bien supérieures, 4,5 MW étant un seuil à partir duquel la demande d’autorisation n’est pas la même, en dessous de 4,5 MV régime d’autorisation, au dessus de 4,5 MW régime de concession plus contraignant.

Dans leurs conclusions les trois sociétés précisent qu’il n’y a pas d’impact cumulé et qu’ils devraient être dispensés d’étude d’impact.

Une étude réalisée par la FRAPNA Isère (document à télécharger ci-contre)  arrive à des conclusions différentes, du fait des effets cumulés, du fait de son insertion dans la mise en œuvre du « Projet Isère Amont » par le SYMBHI , et demande donc une étude d’impact.

Par décision du Préfet du 30 août 2017, la FRAPNA a été entendue et les trois projets sont soumis à évaluation environnementale

Accéder à la carte complète de l'inventaire


L'association GRENE est membre de la FRAPNA Isère

FRAPNA