La soirée a rassemblé une quarantaine de personnes sur le thème « les limites à la croissance dans un monde fini et les risques d’effondrement ». Elle a été animée par Pierre-Yves Longaretti, chercheur au CNRS à l’UGA et l’Inria, et a été dédiée à un état des lieux des enjeux environnementaux, les changements globaux et leurs conséquences. La soirée a débuté par une présentation d’une heure devant une audience intéressée. Durant la présentation, à grand renfort de chiffres, le chercheur a rappelé les limites de nos ressources (énergie fossile, eau, terre arable, ressources alimentaires, …). La plupart de ces ressources sont limitées car le monde est par nature fini, et subissent, aussi pour certaines, une diminution sensible, par exemple par la pollution de l’eau ou l’utilisation intensive des sols. Le changement global climatique en cours a aussi un impact important sur nos ressources. Dans le même temps, on observe une croissance importante de la demande, par la croissance démographique et l’augmentation de notre consommation de biens et d’énergie. Le dépassement de ces limites et la croissance exponentielle de la demande font courir un risque d’effondrement plus ou moins violent et à plus ou moins long terme. Suite à cette présentation, un débat et des échanges ont eu lieu avec l’audience.  Une prochaine soirée est prévue dès que possible par Peter Sturm, chercheur Inria sur « Enjeux environnementaux et sociétaux : les blocages à l’action ».

Quelques liens utiles sont disponibles



L'association GRENE est membre de la FRAPNA Isère

FRAPNA Isère